Ascain, un village basque au pied de la Rhune : visite, histoire, culture et tradition

Publié le : 12/12/2022

À 7 km de Saint-Jean-de-Luz, au pied de La Rhune, Ascain est un village basque typique de l'arrière-pays. Niché au bord de la Nivelle, ce village verdoyant a conservé son caractère typiquement labourdin : une grande place avec sa vieille église, sa mairie du XVIIe siècle, son fronton animé et ses maisons à colombages. Que faire, que voir, que visiter à Ascain, voici les incontournables à ne pas manquer lors de votre séjour en camping dans le Pays basque.

Ascain, un village basque au pied de la Rhune : visite, histoire, culture et tradition

La place du fronton

À Ascain, comme partout ailleurs dans le Pays basque, la place du fronton est le coeur battant du village, un lieu de vie où se retrouver, discuter, boire un verre en terrasse, jouer à la pelote, profiter du marché des créateurs et des animations estivales, notamment lors des fêtes d'Ascain au mois d'août.

Aujourd'hui vibrante et accueillante, cette placette traditionnelle fut pourtant le théâtre de scènes historiques très violentes au début du XVIIe siècle. À cette époque, la montagne de la Rhune inspirait aux habitants une véritable terreur. Elle était supposée être un lieu de sabbat où se tenaient des assemblées nocturnes de sorcières et autres "diableries". L'affaire remonta jusqu'au roi Henri IV, qui désigna deux magistrats du parlement de Bordeaux pour mener une chasse aux sorcières. Des dizaines de Sorginak ("les faiseuses de sorts" en basque) furent exécutées sur la place du village. Même, le propre curé d'Ascain fut envoyé au bûcher.

Le pont "romain" d'Ascain

Le pont sur la Nivelle, dit "pont romain", date du XVe siècle. Il n'a donc de romain que le nom. C'était jusqu'au XIXe siècle le seul passage permettant d'accéder au village. Le cadre très agréable est propice à la détente, au pique-nique et à la pratique de la pêche. L'ouvrage d'une quarantaine de mètres, à trois arches inégales, est inscrit aux monuments historiques. Il occupa une position stratégique importante lors de la retraite des armées napoléoniennes en 1813, et l'une des arches fut détruite pour empêcher le passage de l'artillerie du duc de Wellington. Pour les passionnés d'histoire napoléonienne, la redoute de Bizkarzun et celle d'Esnaur, qui contrôle l'accès au col de Saint-Ignace, font partie de l'ensemble des fortifications du massif de La Rhune conçu par le maréchal Soult long de la crête des Pyrénées.

La "Maison du Fou"

Près du pont romain, on peut voir la maison de Ferdinand Pinney Earle, un célèbre décorateur de cinéma hollywoodien des années 1920. Installé à Ascain, il fait construire cette étonnante maison inspirée des pueblos du Nouveau-Mexique, en forme de revolver ! Les habitants d'Ascain l'ont baptisé la "Maison du Fou" (Eroen Etxea en basque). De nombreuses personnalités du début du XXe siècle y ont séjourné comme Charlie Chaplin, Joséphine Baker et Marlene Dietrich.

L'église d'Ascain

Magnifique, comme beaucoup d'églises du Pays Basque ! L'église primitive, dédiée à Notre-Dame de l'Assomption, édifiée au XIVe siècle, fut reconstruite au XVIIe siècle et inaugurée en 1626 sous Louis XIII. Le clocher massif de l'église d'Ascain rappelle les donjons carrés du Moyen-âge. À l'intérieur, l'église compte trois étages de tribune en bois sculpté, datant du XVIe siècle. Un superbe retable baroque est entouré par les statues de la Vierge, saint Joseph et saint Jean, surmontées d'une colombe. Quant à l'étonnante maquette de bateau suspendu dans la nef, il s'agit d'un ex-voto qui rappelle le passé portuaire et maritime du village, réputé pour ses chantiers navals. Le sol est recouvert de grandes dalles de pierre de la Rhune, dont quelques-unes portent des inscriptions funéraires. À découvrir à l'occasion d'une messe (en langue basque) ou l'un des nombreux concerts de chant choral basque.

La Rhune, un sommet mythique à découvrir depuis Ascain

Niché au pied des montagnes basques, Ascain est le point de départ des randonneurs de la Rhune, l'une des balades les plus emblématiques du Pays basque. La randonnée commence sur le parking des Carrières à Ascain, près du terrain de moto-cross. Le sentier est assez large, avec un dénivelé d'environ 760 m. Distance : 10 km. Comptez environ 2h30 pour la montée et 2h pour la descente.

photo©F.Perrot

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Retour au Blog

 
Je réserve
 Réservation
Du
Au