Tout savoir (ou presque) sur la pelote basque

Publié le : 25/03/2022

La pelote basque est une véritable institution au Pays basque. Hérité du jeu de Paume, ce sport très ancien se joue sur les frontons, les trinquets et places libres de chaque village. Voici tout ce qu'il faut savoir pour jouer à la pelote comme un vrai Basque lors de vos prochaines vacances au camping Biper Gorri !

Tout savoir (ou presque) sur la pelote basque

Les règles de la pelote basque

La pelote basque (Euskal pilota, en basque) se joue en face à face ou en équipe. Le terrain (la place libre) est composé d'un mur de frappe (le fronton) et d'une aire de jeu, appelée cancha, sur laquelle rebondit la pelote (la balle).

Après l'engagement au but, les pilotaris (les joueurs) doivent impérativement renvoyer la pelote à la volée ou au premier rebond, avec des balles envoyées à plus de 300 km/h. La pelote est jouable tant qu'elle frappe le mur et qu'elle rebondit sur le terrain.

Au but, la pelote, frappée contre le mur par un joueur, doit rebondir après une limite située à une distance différente. Il existe de nombreuses variantes avec autant de règles particulières.

Un jeu avec autant de spécialités que de provinces au Pays basque

Fondée en 1921, la Fédération française de pelote basque (FFPB) reconnaît près de 22 spécialités de pelote basque. Parmi les plus populaires figurent :

  • La main nue : considérée comme la pratique reine de la pelote basque, la plus noble aussi, c'est la plus naturelle puisque l'on n'a recours à aucun instrument. Tout comme les pionniers, les joueurs frappent encore aujourd'hui la balle avec la paume de leurs mains. Elle se joue à deux contre deux.
  • La paleta : le jeu de pelote le plus pratiqué par tous (enfants, adultes hommes et femmes), se joue également en place libre à 2 contre 2, mais à l'aide d'un instrument en bois, la palita, une "raquette" qui sert à frapper la balle.
  • La grosse pala : se pratique dans les mêmes conditions que la palita, mais avec un instrument plus puissant et une balle plus lourde.
  • Le Joko Garbi (ou petit chistera) : se joue à l'aide d'un gant en osier (le chistera), en place libre, à 3 joueurs par équipe.
  • - Le Grand Chistéra : se joue avec un gant plus puissant, plus court et moins profond que celui du Joko Garbi. Spécialité disputée en place libre à 3 contre 3, sur un fronton long de 80 m.
  • La Cesta Punta : la discipline la plus spectaculaire, se joue à 2 contre 2 avec un gant semblable au Grand Chistéra, mais avec une balle plus vive et pratiquée en jaï-alaï, sur un fronton de 56 mètres comportant un mur de face, un mur à gauche et un mur de "rebote" à l'arrière.

La tenue du joueur de pelote

Lors des tournois, le pelotari revêt une tenue particulièrement soignée : pantalon blanc et polo à col aux couleurs du club. Le port des lunettes de protection et d'un casque pour les spécialités jouées en intérieur (avec pelote de cuir) est obligatoire, à l'exception de la pratique du jeu de main nue.

La pelote (balle)

La pelote est la balle utilisée par les pelotaris. Il existe différentes tailles, poids et compositions de pelote, selon le type de jeu pratiqué. Son poids varie de 52 à 230 grammes. La pelote est constituée d'un noyau en buis de 20 à 36 mm de diamètre, doublé avec plusieurs couches : de latex, de fil de laine vierge, de fil de coton. Le tout est recouvert d'une peau de chèvre cousue à la main.

Gant de cuir et chistera

La pelote basque se joue à main nue ou avec différents instruments : le gant de cuir et le chistera. Le gant en cuir de vachette ou de mouton diffère dans sa forme et sa taille selon la spécialité, la morphologie du joueur ou la position dans le jeu (avant ou arrière). Quant au chistera, qui veut dire "lancer" en français, il s'agit d'un gant en osier de différentes tailles et profondeurs, pareil au panier qui servait autrefois à la cueillette du raisin. Ce gant avec une armature en noisetier est encore fabriqué artisanalement à Anglet.

Où jouer à la pelote basque pendant les vacances ?

L'été, presque toutes les villes et villages du Pays basque proposent des séances d'initiation à la pelote basque, cesta punta, main nue et pala. N'hésitez surtout pas à vous renseigner auprès des clubs à Espelette, Cambo-les-bains, Urrugne, Saint-Jean-de-Luz, Saint-Jean-Pied-de-Port, Bidart ou encore Biarritz. Plus d'infos sur le site de la Fédération française de pelote basque : vwww.ffpb.net

crédit photo : VincentBauza-MonNuage

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Retour au Blog

 
Je réserve
 Réservation
Du
Au