Mythes et légendes : les créatures fantastiques du Pays basque

Publié le : 02/02/2022

Fées, lutins, sorcières, géants, dragons... autant de créatures fantastiques et légendaires que vous pourrez croiser au détour des montagnes, des grottes et des rivières du Pays basque !

Mythes et légendes

Le Basajaun, le yéti basque

Le Basajaun (qui signifie "Seigneur de la forêt" en basque) est une créature légendaire de la mythologie basque. Selon la légende, il vivrait dans la forêt d'Iraty et les montagnes du Pays basque. Il revêt l'apparence d'une créature humanoïde, de haute taille et couverte de poils, semblable au bigfoot américain.

Les bergers le craignent, même s'il protège les troupeaux des attaques de loups dans les estives. Lors de ses sorties nocturnes, le gardien invisible de la forêt vient parfois visiter les cabanes des bergers pour leur voler leur nourriture. La femme de Basajaun s'appelle Basandere (la Dame de la forêt). Elle vit également dans les montagnes du Pays basque, près des grottes, des cavernes et des fontaines.

Les laminak, mi-fées, mi-lutins

Issus de la mythologie et des croyances populaires basques, les laminak sont des êtres fantastiques qui entretiennent de bons rapports avec les humains. Ils prennent l'apparence de lutins taquins dans les provinces de Soule et de Basse-Navarre, ou celle de jolies jeunes femmes à la longue chevelure et aux pieds d'animal dans les contrées plus occidentales.

Créatures essentiellement nocturnes, les laminak vivent sous terre, dans des grottes, près des sources d'eau et des ruisseaux. À Saint-Pée-sur-Nivelle, on les dit cachés sous le vieux pont d'Utsalea. On raconte aussi que les laminak auraient caché de grandes quantités d'or dans la colline de Gaztelu, plus précisément dans les grottes préhistoriques d'Isturitz et d'Oxocelhaya.

La déesse Mari

Personnage central de la mythologie basque, Mari est considérée comme la déesse-mère de toutes les divinités qui peuplent le monde. Selon la légende, elle vivrait sous terre, dans une caverne en haute montagne. Lui est associé des sorcières, appelées "sorginak", qui accomplissent des rituels en son honneur, et Sugaar, "le dragon mâle", dieu des orages et de la foudre.

Herensuge, le serpent à sept têtes

Herensugue figure également parmi les créatures mythologiques les plus célèbres de la culture basque. Il s'agit d'un gigantesque serpent à sept têtes, protecteur des Basajaunak. Grâce à son souffle puissant, il aspire les troupeaux qui passent à sa portée, et parfois leurs bergers. On dit qu'il se cacherait sous le massif de la Rhune, la montagne sacrée des Basques. Rien n'est moins sûr puisque la légende raconte que le monstre couvert d'écailles fut terrassé par le chevalier Gaston de Belzunce au XVe siècle.

Géants, croquemitaine, cyclope et autres créatures fantastiques du Pays basque

Des créatures encore plus mystérieuses et fascinantes hantent les montagnes, les forêts et les rivières du Pays basque intérieur. On peut citer aussi Sugulna, une hydre à trois têtes ; Tartaro, un cyclope cruel, et anthropophage ; le croquemitaine Gaueko qui punit les voyageurs imprudents qui s'aventurent dans la montagne durant la nuit ; les Gentils ("Jentilak" en basque), un peuple de géants qui aurait bâti les dolmens et cromlechs du Pays basque ; ou encore l'Olentzero, l'équivalent basque du père Noël.

Découvrir la culture basque

Pour en savoir plus, le Musée basque de Bayonne consacre un parcours conté pour découvrir quelques-uns des personnages mythologie basque à travers divers objets : dolmens des Gentils, peignes des Lamina, kaiku (pot à lait) du Basajaun...

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Retour au Blog

 
Je réserve
 Réservation
Du
Au